Comment faire des crackers de lin au déshydrateur

 

Découvrez dans cette vidéo comment faire des crackers de lin au déshydrateur avec une préparation toute simple et ultra rapide pour un résultat vraiment délicieux ! 

Retrouvez ci-dessous la retranscription des crackers de lin en texte avec les photos si toutefois vous préférez la lecture à la vidéo 🙂

Comment faire des crackers de lin au déshydrateur

 

Salut les amis ! Comment ça va ?

J’espère que vous allez bien.

Ça faisait des mois que je n’avais pas fait de vidéos pour diverses raisons.

J’ai décidé, enfin ça faisait un moment que ça trottait dans ma tête, mais voilà, j’ai décidé de reprendre là, dès cette semaine, régulièrement.

Je suis content de pouvoir repartager de nouvelles choses avec vous.

Il y aura des recettes, mais il y aura aussi plein d’autres choses, voilà, je ne vous en dis pas plus pour l’instant.

J’ai recommencé à mettre quelques photos un peu sur ma page Facebook aussi.

Et puis, ces derniers jours, je me suis fait des crackers et vraiment, j’ai fait une petite recette qui m’a beaucoup plu.

Et du coup, je me suis dit que c’est l’occasion de partager cette recette.

C’est vrai que c’est facile et rapide.

Bon, il faut un déshydrateur, tout le monde n’a pas de déshydrateur mais c’est possible de faire ça dans un four, donc ça ne devrait pas être trop compliqué. Et puis, on va faire faire des crackers un peu dans ce genre.

crackers de lin

Donc là, il y en a du plus foncé parce qu’il y a des crackers qui ont été fait avec du lin doré et d’autres avec du foncé, aujourd’hui, on a du foncé.

On va voir donc comment on peut faire à peu près pour remplir 6 plaques du déshydrateur.

La recette des crackers de lin

Donc là, j’ai une petite recette assez sympa.
J’ai pris 400 grammes de lin que je vais tout d’abord passer au mixeur pour réduire en poudre.
Donc, je peux vous donner déjà les ingrédients, comme ça, ça vous permet d’avoir la globalité.

Les ingrédients:

  • 400 grammes de lin
  • quatre petits oignons ; on peut mettre des blancs, des rouges, ou un peu des deux, donc deux de chaque..
  • une à dix gousses d’ail, c’est vraiment un choix, j’en ai mis cinq et puis deux toutes petites.

Pour vous donner une idée, donc hier ou avant-hier, j’avais fait la moitié de la quantité, j’ai mis trois gousses d’ail et en fait, on ne les sent pas.
Alors, ça donne un petit goût mais ça ne pique pas, ce n’est pas du tout dérangeant, et ce n’est pas ça qui va prendre le dessus.

Donc voilà, n’hésitez pas à en mettre si vous aimez l’ail.
Même avec cinq ou six gousses d’ails, vous n’allez pas sentir grand-chose.

  • ensuite, un bout de poivron
  • un peu de tamari
  • un peu d’huile d’olive, pressé à froid bien sûr
  • avec des graines de tournesol, j’ai trouvé que c’était vraiment délicieux.

Donc, je vous propose de le faire aussi mais on le fera par la suite.

Donc, je vais déjà mixer le lin et puis, on continue.

Voilà, donc, ce que je fais, c’est que je mets simplement le lin moulu dans un saladier.
Et puis, on va ensuite donc mettre les gousses d’ail, j’ai oublié d’enlever juste le haut, alors hop !

Ensuite, je vais peler les oignons, je vais les mettre dedans aussi.

« …Je vous montrerai aussi à l’occasion ce petit appartement où j’habite, il n’est pas très grand, mais il a une particularité que d’autres n’ont pas.
En gros, il a une terrasse qui fait cinq fois la taille de l’appart..;-)

Alors, l’appart, il n’est pas très grand, par contre, la terrasse est gigantesque. Je suis au septième étage et du coup, j’ai une vue incroyable.
Pour le potager cet été, ça va être royal !
J’ai déjà commencé à faire deux trois petites choses, mais ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui… »

L’avantage avec les crackers de lin ou autre type de crackers, c’est que bon, il y a un moment de séchage, mais sinon, ça se prépare en cinq minutes, allez 10 minutes.

Et bien sûr, après, c’est de la déshydratation, ça va prendre du temps, mais au moins, le temps de travail, il est rapide.

Donc voilà, on arrive gentiment au moment où on va pouvoir mixer tout ça. Donc là, j’ai mis tous les ingrédients.

À ça, je rajoute donc hop, s’il m’en reste assez parce que je suis au fond de la bouteille.
Donc, l’idée, c’est de mettre normalement quatre cuillères à soupe de tamari pour 200 grammes de lin.
Bon moi, je n’en ai pas assez, mais ça ferait huit càs normalement, là moi, je vais dire qu’il y en a eu cinq à peu près..
Je ne suis pas non plus un accro du salé, mais c’est toujours sympa d’avoir quand même un petit goût…

Cela dit, la première fois que je les ai faites, je me suis dit peut-être j’en mets trop, peut-être je n’en mets pas assez, j’en avais mis moins, on ne sentait rien du tout.
Une fois, j’en ai mis trop, on sentait trop, enfin, à mon goût.

Et puis, quand j’ai testé avec quatre cuillères à soupe pour 200 grammes, je me suis dit, tiens, ça, c’est pas mal, c’est le bon dosage, ce n’est ni trop, ce n’est ni pas assez.
Du coup, j’ai gardé un peu ce ratio et puis, là, j’ai simplement doublé puisque j’ai mis 400 grammes de lin, mais je n’ai pas pu le faire.

Ensuite, on va mettre aussi simplement trois, quatre cuillères à soupe d’huile d’olive.
Donc une, deux, trois, voilà, on va dire quatre. Hop !

Et ensuite, il y a juste à rajouter de l’eau.
Donc, pour cette quantité, on va mettre 1l d’eau.

J’ai l’habitude normalement d’utiliser une carafe avec de l’eau filtrée, mais je l’ai pas là, du coup bon, ça ne va pas me tuer non plus..:-)

Donc là, je mets déjà un peu d’eau pour pouvoir mixer tout les ingrédients sauf le lin que j’ai mixé séparément.
Bien sûr, il faudra mettre le reste de l’eau par la suite, mais ce n’est pas obligatoire pour le mixage.

Voilà !

Donc là, on obtient un petit mélange, hum déjà avec une odeur, hum ! L’odeur du poivron, c’est un truc, j’adore !

Ensuite, je verse tout ça dans le saladier, sans autre et vous pouvez rajouter le reste de l’eau, voilà.

mélange avec les épices

Hop, je mets ça ici, on va prendre une fourchette pour tourner… euh non, plutôt une spatule en fait.
Je vais plutôt prendre une spatule, hop !

Donc, avec une spatule, on remue tout ça.

en attente que le mucilage fasse son taf :-)

Le but, c’est vraiment de bien mélanger, et puis de laisser reposer 10 minutes, un quart d’heure, que ça épaississe.
Comme le lin est mucilagineux et puis qu’il a été mixé, ça va aller assez vite.

En général, il n’y aura pas besoin d’un quart d’heure.
Au bout de cinq minutes déjà, vous allez voir que ça devient déjà bien pâteux.  

Selon les envies

Pendant que ça épaissit, vous pouvez sans autre ajouter les graines de tournesol.
Donc, les graines de tournesol, c’est un peu à l’œil, c’est comme vous voulez. Si vous aimez bien, mettez-en pas mal, comme ça, dès que vous prenez un petit morceau de crackers, vous êtes sûrs qu’il y aura quand même un petit peu de graines de tournesol à chaque fois.

Si vous devez prendre quatre morceaux de crackers de lin pour chercher la petite graine de tournesol, bah vous allez vous dire « j’aurai dû en mettre un peu plus », parce que ça donne la petite touche qui vraiment fait plaisir, donc voilà !

Moi, je les mets vraiment à l’œil, mais on va dire que ça représente je pense 1/5, 1/6 par rapport au lin.
Après, je remue et puis je regarde ce que ça donne à l’œil.
Si j’ai l’impression qu’il y en a partout ou si je me dis tiens, on ne les voit pas trop, j’en rajoute.
Sinon, je les enlève une à une… ;-)) ..je peux en rajouter un peu plus je crois. C’est vraiment bon, hein !
Après, ça donne un petit truc vraiment agréable.

On va mettre aussi un peu de graines de chia.
Voilà les graines de chia, je ne sais pas si vous les voyez, j’en mets aussi un peu, pareil que le tournesol, je parsème.. 
Mettez-en un peu, beaucoup, comme vous voulez en fait, voilà.

Le chia, on ne le sent pas, c’est plus en termes de nutrition, et aussi pour favoriser la digestion, etc..

Là, ça commence à bien épaissir, ce n’est plus liquide comme c’était avant. Plus que quelques minutes, trois ou quatre minutes, même pas.
Et puis on va étaler tout ça.

Hum, ça sent bon en tout cas.. 😉

Voilà les amis !
Du coup, maintenant, il n’y a plus qu’à étaler le mélange des crackers de lin sur les plaques du déshydrateur.
Le but, c’est de faire des… attendez deux secondes, hop !
Voilà, c’est que les hommes on a de la peine à faire deux choses en même temps,… 😉

Ensuite on étale le mélange, je vais en faire une et puis, ensuite je vous montre un peu l’idée.
Plus vous allez les faire épaisses, évidemment plus il va falloir attendre longtemps pour qu’elles soient bien déshydratées.
Plus vous allez les faire fines, plus ça va aller vite.. logique.. ;-D

Maintenant, plus vous les faites fines, plus elles vont se tordre aussi en se déshydratant.

Du coup, si vous voulez qu’elles restent assez plates, c’est bien qu’elles fassent je pense 3 – 4mm.
Elle va s’affiner pour finir à 2mm plus ou moins.

Mais voilà, entre 3 et 5mm d’épaisseur quand vous la posez sur la plaque du déshydrateur, je pense que c’est pas mal, vous aurez des jolis crackers de lin.

Je sais pas si vous arrivez à vous rendre compte de l’épaisseur, je verrai après au montage, mais voilà un peu à quoi ça doit ressembler, ok ?

crackers de lin

L’idée, c’est que je les fasse toutes, et puis je les mets dans le déshydrateur et voilà !

Donc, là, ça m’a fait cinq plateaux, ça peut en faire six.
Après, ça dépend si vous l’étalez jusqu’au bout, c’est un détail.

Température et temps de déshydratation des crackers de lin

Je vais les mettre personnellement à 41 – 42°, 42 on va dire.
Il y en a qui mettent 20mn, 30mn avec une température un peu plus élevée, à 60° pour sécher un peu plus vite, puis après ils descendent.
Moi, je mets à 42° et puis, je laisse comme ça.

Et puis, en général, on va dire qu’il faut en tout cas 11 – 12 heures, voilà. Après, ça fait plusieurs fois que je le fais et puis, c’est un peu le nombre d’heures que je vais laisser.

Maintenant, en fonction du déshydrateur que vous avez, en fonction de l’épaisseur que vous faites, ça peut changer, ça peut varier, contrôlez de temps en temps.

Le but, c’est quand même à mi-temps, donc plus ou moins après 5 – 6 heures, peut-être on pourrait déjà regarder après 4 heures pour voir, c’est de voir un peu à quoi ça ressemble parce qu’il va falloir les retourner évidemment, les décoller de la feuille et puis, les retourner.

Donc, ça vous donne une idée au bout de 4 – 6 heures, vous regardez et vous voyez ce que ça donne.
Même si vous avez laissé un peu plus longtemps, ce n’est pas grave, du coup de l’autre côté, ça ira plus vite.
Je vais les mettre en route, et puis, on se retrouvera plus tard, à la moitié du temps déjà.

Nous revoilà !
Donc là, je viens d’arriver à la maison, je vais simplement les retourner et là, on voit déjà qu’elles ont bien séchés mais elles sont encore molles sur le dessous.
Du coup, je la retourne simplement comme ça pour la décoller.  

changer de côté à mi temps

Donc, là, on voit, je ne sais pas si vous voyez, je vais essayer peut-être de mettre comme ça, mais on voit que ce n’est pas sec encore, donc je vais simplement les remettre encore quelques heures de l’autre côté.

Je vais toutes les retourner, et puis, on se retrouve une fois que c’est prêt !

Et voilà c’est prêt, je les ai laissées en tout, je crois, 13 heures.
Et après, ça, c’est vraiment à titre indicatif dans le sens où en fonction de l’épaisseur, de votre déshydrateur et d’autres variantes, ça peut être un peu plus long, ou moins long.

En fait, ce qu’il faut, c’est vraiment après 6 – 7 heures, c’est déjà de les retourner et puis, après, il faut regarder de temps en temps pour suivre et faire en sorte que quand c’est prêt, vous soyez là. 🙂

Voilà, on peut voir que le mélange pour mes crackers de lin m’a donné cinq belles galettes !

crackers de lin

Ça, c’est un petit bout que j’ai cassé en les sortant, elles sont bien sèches là. Il n’y a plus qu’à casser en morceaux et à mettre dans des bocaux, et à stocker pour les manger tout bientôt.

Pour vous dire, l’autre jour, j’ai fait un bocal comme ça, il était plein.
En deux jours, je l’ai fini, tellement c’est bon !
Celui-là, il m’en reste encore mais ça va faire le plein là avec tout ça.

Voilà, voilà les amis !
Bah écoutez, j’espère que cette vidéo vous a plu.
Il y en aura plein d’autres, c’est juste un début.

En attendant la prochaine, je vous souhaite une excellente journée, prenez soin de vous et puis, on se dit à tout bientôt.

Et puis, si cette vidéo vous a plu, un petit j’aime, ça me ferait grand plaisir. Si vous voulez la partager, c’est encore plus de plaisir.

Et puis, d’ici là, je vous dis à tout bientôt !

Ciao ciao les amis !

 

Si vous avez aimé cette recette, celle-ci ira très bien avec.. 😉
>>cliquez simplement ici pour y accéder tout de suite :-))

>>Retrouvez également toutes mes vidéos directement sur ma chaîne YouTube<<

12 réflexions sur “Comment faire des crackers de lin au déshydrateur”

  1. Hello,
    Mes crakers sont dans le déshydrateur. J’ai remplacé le poivron par de la betterave orange et j’ai rajouté du cumin ! Je te dirai le résultat. Merci du partage et belle journée.

    • Génial !! C’est ça que j’adore avec l’alimentation vivante, le fait de s’approprier la recette et pouvoir en faire des variantes à l’infini.. ;-))
      Mmmmmm le cumin j’adore ! oui tu m’en diras des nouvelles avec plaisir 🙂

  2. Trop bons ces crackers. J’avais aussi ajouté 4 tomates séchées. Même mon mari à aimé et avec un houmous de betterave c’est divin ! Contente que tu sois de retour. A plus !

    • Héhé oui ça se mange vraiment avec presque tout, hier soir j’ai fait une tapenade à l’ail, les deux vont trop bien ensemble..je me suis régalé.. Avec les tomates séchées c’est un régal aussi c’est clair.. C’est vraiment Le Truc passe partout les crackers, très bonne idée le houmous.. 😉
      Merci beaucoup pour ton retour ça fait super plaisir, à bientôt

  3. Cc j’ai réalisé ces crackers en ajoutant la pulpe de carottes récupérée après avoir fait du jus avec l’extracteur ainsi qu’un peu de cumin Pour le reste j’ai suivi ta recette. C’est délicieux
    Merci

    • Coucou Betty,
      Génial ! J’adore toutes ces variantes, ça montre que l’on peut s’approprier n’importe quelle recette et y ajouter sa touche personnelle, j’avais essayé aussi la carotte dans des crackers de sarrasin c’était pas mal du tout.. faudra que je pense au cumin next time, j’adoooorre le cumin !!
      Merci pour ton retour ça fait vraiment plaisir, à très vite 🙂

  4. Les crackers sont délicieux avec le goût du poivron (j’en ai mis 2 🙂 j’y ai rajouté une poignée de graine de courge et un peu de psyllium…
    Merci beaucoup 🙂

    • Super Nathalie, oui bonne idée de mettre plus de poivrons c’est vrai que ça donne un super bon goût.. j’ai fait pareil avant hier avec les graines de courge c’est super bon aussi ;-))
      Merci à toi pour ton retour ça fait super plaisir, à bientôt

  5. Ta recette de crackers est délicieuse. Difficile d’arrêter d’en manger !
    Je vais m’empresser d’en refaire.
    Merci et bonne continuation.

    • Merci beaucoup Christine ça fait plaisir 😉
      C’est vrai que j’arrête pas d’en faire moi aussi, chaque fois je fais des variantes mais chaque fois c’est trop bon.. hihi
      Merci encore pour ton retour

  6. Salut Olivier tes craquette j’ai essayé super je te remercie beaucoup et c’est très bon même les enfants aurait aimé au lieu. De grignoter du sucre je grignote les craquette merci beaucoup à toi

    • Bonjour Letty, merci beaucoup pour ton retour, c’est super que les enfants aiment aussi et oui c’est vrai que ça se grignote très facilement ;-))
      Au plaisir et merci encore 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*