Comment cuisiner le potimarron

Salade d’endives avec potimarron à l’ail 

Voilà une recette d’alimentation vivante qui est facile à faire, rapide et vraiment délicieuse…

Comment cuisiner le potimarron ? ..c’est ce que j’ai appris la semaine dernière durant mon stage haute vitalité sur l’alimentation crue, qui m’a beaucoup plu et que je refais aujourd’hui en y ajoutant ma petite touche personnelle. 

N’hésitez pas à y ajouter la votre par la même occasion.. 🙂

Manger cru le potimarron c’est super bon !

Potiron

 

 

 

 

 

Ingrédients:

Potimarron

– un potimarron
– un poivron
– 3, 4, 5 gousses d’ail.. selon les goûts
– une c. à c. de wakame au curry ou sel marin ou tamari ou qqch pour saler
– 6 ou 7 olives dénoyautées
– épices: poivre, curcuma
– 2 ou 3 c. à s. d’huile de sésame ou d’olive, ou tout autre huile (pressée à froid)

Salade d’endives

– 2 endives
– quelques tomates séchées hachées
– persil, basilic
– 3, 4, 5 gousses d’ail…;-)
– huile d’olive, tamari, citron (alternative au vinaigre)
– olives
– pignons

Voici comment cuisiner le potimarron 

Première étape:

Découpez votre potimarron en deux à l’aide d’un grand couteau très solide en faisant attention de ne pas vous blesser.. La croûte est assez dure et comme il est poti et ron, il risque de tourner..;-))

A l’aide d’une cuillère videz l’intérieur, nettoyez et faîtes sécher les graines si vous le souhaitez, autrement vous pouvez vous en débarrasser.

potiron tranché en deux

potiron vidé

 

 

 

 

 

 

Découpez ensuite le potimarron en tranches afin qu’il puisse passer par le trou de votre extracteur.

prêt pour l'extracteur

broyage des aliments

 

Passez-le ensuite dans votre extracteur (pensez à mettre l’embout pour broyer, celui sans la grille sinon vous allez avoir tout le jus avec), passez-y également l’ail, le poivron et les olives.

mélange avec épices

Ajoutez à cela l’huile, le poivre, le curcuma et le wakame au curry ou tout autre ingrédient pour saler.

Mélangez bien jusqu’à obtention de quelque chose d’homogène puis laissez au frais le temps de préparer la salade d’endives.

Deuxième étape:

Découpez vos deux endives et les tomates séchées en tranches assez fines puis déposez-les dans un saladier.

Prenez l’ail, le basilic et le persil et hachez tout ensemble jusqu’à obtention d’un mélange suffisamment fin. J’ai trouvé ce hachoir sur le marché de Vieux Boucau dans les Landes, je ne connaissais pas mais j’imagine que ça doit se trouver en cherchant un peu… c’est pas indispensable, avant je faisais sans mais je dois dire que depuis que je l’ai j’en suis super content…

ail, persil, basilic

hachoir

 

 

 

 

 

Une fois que vous avez haché le tout, mélangez dans un bol avec un peu d’huile d’olive, ajouter le citron, le tamari pour saler ou autre chose, le poivre ainsi que quelques épices de votre choix puis mélangez bien avec les endives et les tomates séchées.

Troisième et dernière étape:

J’ai eu un petit souci avec les trois dernières photos (le mélange d’huile, basilic, ail, persil, le mélange avec les endives et la confection de la galette), je sais pas ce que j’ai fais avec mais je vous fais confiance, je sais que vous allez très bien vous en sortir..;-)

A l’aide d’une fourchette ou d’une cuillère disposez le potimarron sur une grande assiette et formez une grosse galette bien ronde et bien épaisse en laissant de la place tout autour.

Prenez ensuite vos endives et déposez-les tout autour du potimarron avec les pignons, puis posez quelques olives sur le dessus.

salade d'endives et potiron

Il ne reste plus qu’à servir puis savourer ce plat en accompagnement d’une autre salade verte avec des germes par exemple, ou tout autre plat de votre choix. A partir d’aujourd’hui vous n’aurez plus besoin de vous demander comment cuisiner le potimarron, ça y est, c’est fait !

Je n’ai plus qu’à vous souhaiter un très bon appétit et vous dis à tout bientôt,

Je vous souhaite une belle journée ainsi qu’une agréable soirée, et surtout rappelez-vous…

Manger pour Changer, c’est tous ensemble pour un monde meilleur !

A très vite, ;-))

Olivier 

question du jour: si vous aussi vous venez de commencer il y a pas très longtemps l’alimentation vivante ou que vous ne la pratiquez pas à 100%, quel est l’aliment dont vous auriez le plus de peine à vous passer actuellement ?

8 Des réflexions sur “Comment cuisiner le potimarron

  1. Oui Olivier, non seulement la présentation ouvre l’appétit mais je suis certaine que ça doit être très bon, et….. facile a élaborer. Je me réjoui de le mettre en pratique.
    L’aliment que j’ai le plus de peine a m’en passer est le pain.
    Merci et a bientôt.

    • Salut..:-)
      Oui c’est vraiment une recette super facile à faire, tu verras avec ta nouvelle machine tout bientôt… Je te propose qu’on la fasse ensemble dès que tu la reçois…
      Eh oui c’est ma super maman… ;-))
      Le pain… tu veux dire ce truc qui colle et qui gonfle dans le ventre ? Ah oui je vois…;-)) C’est normal ça doit être à mon avis l’aliment le plus dur à éliminer mais si déjà tu diminues à une fois par jour, trois fois par semaine, puis uniquement le dimanche c’est déjà un début. Tu peux étaler l’expérience sur trois mois, un mois et demie ou trois semaines et essaies d’acheter du bon pain bio dans les magasins diététiques, il y a également le pain des Esséniens qui est sans cuisson, mais déjà de diminuer la consommation c’est bien..Je reviendrai parler plus en détail de cela dans un futur article, d’ici là je te remercie beaucoup pour ton commentaire, je te fais mille bisous et te dis à tout bientôt..
      Merci maman.. ! ;-))

  2. Bonjour Olivier Super tes idées de recettes, ça me remotive pour reprendre cette alimentation vivante et délicieuse ! Je vais essayer ce week-end. Par contre, je n’ai qu’un extracteur de jus et ne voudrais pas casser mes filtres/grilles pour mettre en miettes le potimarron, penses-tu que le simple robot ménager peut remplacer ? Quant à moi, l’aliment dont j’aurais le plus de mal à me passer c’est le chocolat noir.. c’est une graine et j’attends avec impatience tes recettes dessert ! A bientôt, au plaisir du cru ! Céline

    • Bonsoir Céline..
      Normalement ton extracteur a un embout avec une grille pour quand tu fais les jus et un autre embout sans les petits trous qui sert justement pour broyer les aliments même s’ils sont assez durs, tant qu’il n’y a pas de noyaux ça devrait jouer, mais comme je ne connais pas ton extracteur je ne veux pas te dire de bêtises. Regardes le mode d’emploi si tu l’a toujours ou alors sur le net mais déjà je pense qu’il te faut une machine qui possède ces deux embouts différents à mon avis. Autrement tu vas faire du jus plutôt que de le broyer. Si tu as les différents embouts alors c’est que tu dois pouvoir le faire, mais vérifies quand-même et si jamais découpes des petits morceaux et fais un essai pour voir.. Quand au robot ménager, si tu utilises un mixer j’ai peur que ça fasse encore plus de dégâts à la lame et ça risque de te faire des petits morceaux qui vont rester très durs à mâcher, en plus pour bien hacher il va falloir tourner longtemps et ça risque de trop chauffer mais de nouveau je connais pas ton robot donc je sais pas trop. L’avantage avec l’extracteur c’est qu’il va vraiment broyer le tout et te donner un peu la même sensation de texture que les carottes râpées.
      Mais vérifies bien si ton extracteur le permet et dans le cas contraire si tu fais le test avec ton robot, tu me diras si ça a marché… 🙂
      J’ai une bonne nouvelle pour toi cependant, c’est que comme tu le dis, le cacao est une graine et il y a toutes sortes de recettes au chocolat que l’on peut faire dans l’alimentation vivante et qui sont vraiment excellentes, du moins celles que j’ai goûté. J’ai pas prévu tout de suite de partager une recette car j’ai déjà des idées d’articles que je veux écrire en priorité mais je te promets de ne pas t’oublier et de partager au moins une recette au chocolat avant Noel.
      Je te remercie également du fond du coeur de venir partager ton avis sur le blog, ça me motive un maximum pour la suite, très bonne continuation à toi et je te souhaite déjà bon appétit pour la recette ce weekend en espérant que tu puisses la réaliser…:-)

      A tout bientôt,

      Olivier

      • Bonjour Olivier,
        J’ai fait la recette du potimarron en le passant en morceaux dans mon robot comme pour faire une salade de carotte, cela n’avait pas la même texture que le tien mais pour l’instant ça me va et c’était très bon. Merci beaucoup !
        J’ai pensé à un autre aliment que j’aurais du mal à éliminer, ce sont les pommes de terre.. peut-on vraiment les manger crues ?? Est-ce que tu as essayé le jus de pommes de terre, toi ? En tous cas, pas de souci pour attendre les recettes au chocolat. Je te fais confiance. Je sais que créer un blog demande du temps, je créé aussi le mien (même formation que toi! :)), mais je manque de temps. J’aimerais mettre un lien sur le mien pour le tien si tu es d’accord car tu es un exemple d’artiste-cocréateur conscient qui créé sa vie et la change en résonance avec ses valeurs. Le mien s’appelle artistedemavie.com ; tu peux tjrs aller y jeter un oeil, j’y écrirai des articles sur toutes les croyances que l’on trimballe sur la nourriture. A bientôt et bonne continuation à toi ! Bises.

        • Super pour le potimarron je suis content que tu aies pu faire la recette et qu’elle t’aie plu, j’ai pensé à toi, je me suis dis… j’espère qu’elle va pas abîmer sa machine..me voilà rassuré et content que ça se soit bien passé, c’est pas grave si c’était pas identique, ce qui compte c’est de bien manger..;-) excellent !!
          La pomme de terre crue est excellente car elle contient des sucres naturels très digestibles, qui par contre sont transformés en amidon avec la cuisson ce qui fait également que l’on ne peut pas la lacto-fermenter. Si tu les prends de culture bio et crues, elles sont très savoureuses en jus et leurs qualités nutritives sont incontestables. C’est un excellent nettoyeur du système surtout en association avec les carottes, donc tu peux y aller sans autre..;-)
          Effectivement cela demande beaucoup de temps, en effet tu es bien placée pour le savoir, mais du coup tu sais aussi combien c’est valorisant et gratifiant de faire ce que l’on aime. Surtout que pour l’instant je travaille tous les jours de la semaine plus la grimpe aussi…mais je suis motivé à 1000%, c’est pour ça que j’ai déjà commandé les fèves de cacao…;-))
          C’est super pour ton site, j’avais pas fait attention en fait, je viens de lire ta présentation, j’adore, c’est super ! c’est marrant en plus parce que j’ai également depuis des années sur mon frigo la phrase de Saint-Exupéry..en tous cas ça à l’air super intéressant, ça m’a vraiment donné envie d’y aller voir plus en détails, du coup j’irai me balader dessus pendant la semaine. D’ici là, c’est avec grand plaisir pour le lien, je te remercie, d’ailleurs on peut faire un échange si tu veux ?
          A tout bientôt, merci encore ! Bises.

  3. Olivier,
    Je pense qu’à l’approche des fêtes, des idées de repas de fêtes pourraient nous donner de bonnes idées afin d’éviter les repas classiques qui ont tendance à plomber nos estomacs…en tout cas BRAVO!!! Tu as su semer des petites graines dans ma tête que j’arose chaque jour pour retrouver un équilibre physique et mental!!!

    • Salut Mae,
      Comme tu le dis on est beaucoup à vouloir un équilibre physique et mental et en ce qui me concerne je peux te dire que la nourriture que tu donnes à ton corps prend à mon avis la place principale dans cette symbiose..
      Tu verras que peu à peu c’est ton corps qui va te dire ce qu’il veut que tu lui donne..saches pour l’info qu’il te suffit de stopper TOUS les produits transformés pendant trois semaines pour que ton corps retrouve l’instinct…;-))
      Excellente journée à toi et à très bientôt,
      Merci..;-)

      Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*