Biscru et fruits secs, le complément idéal

Avec le témoignage de Daniel, 

Découvrez dans cet article que ce soit pour un marathon, une expédition ou n’importe quelle épreuve qui demande de l’endurance, comment des fruits secs, des « biscru », et tous les mélanges que vous voulez, seront une excellente source d’énergie et d’une aide parfaite, surtout s’ils sont fait maison… 🙂

Tout ce qui est déshydraté ne prend quasiment pas de place, ne pèse pas grand chose et dès que vous partez en balade, en weekend ou faire du sport, rien de mieux que d’avoir ses propres fruits secs et autres préparations pour les petites fringales…

Quand vous avez la chance d’avoir un déshydrateur en plus, il serait dommage de s’en priver mais également d’en faire bénéficier son entourage si les occasions se présentent, du moins c’est comme ça que je le vois.

Suite à ma vidéo sur le déshydrateur que j’ai publié il y a quelques semaines, Daniel, que je connais depuis longtemps et qui m’a d’ailleurs appris à conduire, soit dit en passant, m’a contacté pour savoir si je pouvais lui préparer quelques bananes déshydratées pour sa course au Maroc ??  😉

Quand j’ai su que c’était pour le Marathon des Sables, j’me suis dit whaaaaaaou ! c’est pas n’importe quelle course… !!

Je savais qu’il courait, mais quand-même… 😉 

Il m’a dit aussi qu’il avait besoin d’avoir une bonne source de potassium et du coup j’ai cherché comment lui apporter une source supplémentaire en lui préparant également des petits biscrus..

Apparemment lors de ces longues courses en pleine chaleur, Daniel m’a dit que il y a un moment ou l’organisme à de la peine avec tout ce qui est sucré et que dans ces moments quelque chose de salé est vraiment le bienvenu.

Je suis donc parti sur un biscru riche en potassium avec du céleri, des épinards, des carottes et du persil.
 
Notez que le céleri est idéal également pour combattre la chaleur, au Maroc ça peu aider en plein soleil pendant l’effort.

Le premier mélange ressemblait bien à un biscru mais il m’a donné l’impression d’être un hamster quand je l’ai goûté…:-/

Il aura fallu quelques petites améliorations au niveau des quantités puis d’ajouter deux ingrédients, des tomates cerises et des algues, pour qu’ils soient bien meilleurs et encore plus nutritifs…

En plus des petites rondelles de bananes, je lui ai préparé également des grandes galettes style crêpe, qu’il peut ensuite découper comme il veut pour avoir ses morceaux prêts à consommer pendant la course.

J’ai simplement passé au mixer des bananes, des pommes et des kiwis puis ensuite j’ai mis le mélange à déshydrater… un vrai régal…;-)

Je vous propose de découvrir son témoignage tout de suite et n’hésitez pas à cliquer sur le lien pour en savoir plus au sujet de cette course, mais également sur la cause pour laquelle ils participent lui et ses deux compagnons.


Voici le témoignage de Daniel
(à droite sur la photo)

Je participerai dans un peu plus de 3 semaines au 30ème Marathon des sables.

Une course de 5 étapes de 250 km dont une étape non-stop de près de 100 km, dans le désert, en totale autonomie (hormis l’eau qui nous sera distribuée lors de chaque ravitaillement et à l’arrivée au Bivouac).

Plus d’informations sur http://www.darbaroud.com/fr/ et quelques informations sur notre équipe http://www.darbaroud.com/fr/concurrents/courir-pour-une-association/1082-association-teeb-manegda.html

Si vous voulez suivre ma progression dans le désert ainsi que celle de notre équipe ATM voici un lien qui vous donnera quelques informations. 

Vous pourrez même laisser un message qui sera distribué au bivouac en soirée. voici la procédure :

http://marathondessables.com/fr/concurrents/timing-mds-2015/1125-timing-mds-n6-2015-communications.html

Les informations à fournir seront :

Daniel Ribbi dossard 0967  

…;-))

En dehors de l’entraînement physique et mental, la préparation se concentre également sur la qualité et la quantité des aliments qui seront embarqués dans mon sac à dos.

Le poids est naturellement un critère déterminant puisque chaque kg supplémentaire sera porté durant toute la durée de cette longue course.

Pour des questions évidentes de volumes et de poids, la nourriture pour les repas principaux (petit déjeuner, arrivée d’étape et dîner) sont prévus sous forme de sachets lyophilisés.

En revanche le ravitaillement en course doit être léger et riche en sucre et en sels minéraux (sodium, magnésium, potassium).

Les gels « industriels et chimiques » feront partis de mon ravitaillement par nécessité (facile à ingérer et rapidement assimilé par le corps).

Mais ils ne prendront néanmoins pas une aussi grande place dans mes ravitaillements que ce que j’avais prévu initialement.

En effet et par chance j’ai pu discuter avec Olivier qui a pu découvrir depuis quelques temps les bienfaits des produits crus et déshydratés tant sur le plan de ses habitudes alimentaires au quotidien que dans ses activités sportives.

En analysant mes besoins spécifiques pour cette course atypique Olivier m’a non seulement conseillé sur les aliments nécessaires lors de ma course mais il m’a également préparé une galette sucrée et quelques biscrus salés pour couper l’effet du sucre qui a tendance à vite être rejeté par le corps lors d’efforts de très longue distance.

Tel un druide en pleine préparation de sa potion magique et après quelques réglages au niveau du goût, Olivier m’a confectionné un vrai breuvage détonnant qui devrait passer les contrôles anti-dopage 🙂

Mon seul et unique but est de rejoindre l’arrivée avec mes coéquipiers.

Je suis certain que ta préparation Olivier me sera d’un grand secours.

Je reviendrai donc sur ce blog après ma course pour vous donner des nouvelles sur la qualité de cette préparation ou plutôt ces biscrus !

Un tout grand merci à Olivier pour le temps consacré et pour ses conseils.

Daniel Ribbi 

Alias Dossard 967 😉

…Merci à toi Daniel, ça me donne aussi l’occasion de te préparer des choses 100% naturelles que tu vas pouvoir tester pendant la course et je me réjouis d’avoir ton retour.

Je te souhaite une excellente course à toi et à tes coéquipiers, le plus important pour vous, comme vous le dîtes, c’est d’arriver au bout.

Je vous le souhaite du fond du coeur…:-)

En tous cas je te dis à très bientôt pour l’après Marathon des Sables et encore merci pour ton témoignage. 🙂

Voilà, j’espère que comme moi, vous avez hâte qu’il revienne pour nous donner ses impressions et comment il aura vécu cette magnifique expérience.

On en reparle début avril avec une petite interview en vidéo cette fois-ci, donc restez dans les parages si vous voulez connaître la suite de son aventure.

D’ici là je vous dis à très vite et en attendant je vous souhaite vraiment un excellent weekend plein de joie, de bonheur, de santé, de soleil, etc, etc,… ;-))

A bientôt,

Olivier
Manger pour Changer

Question du jour: je me disais que vous pouvez mettre les questions que voulez que je pose à Daniel à son retour ?? comme ça tout le monde participe… 🙂

7 Des réflexions sur “Biscru et fruits secs, le complément idéal

  1. Super idée que de fabriquer ses propres barres d’énergie déshydratées !
    Si je croise Daniel au MDS je ne manquerai pas de lui demander des nouvelles de tes petites préparations 😉

    Et merci pour tes vidéos et site

    • Oui c’est chouette, je pense que c’est une idée à développer, ça s’est fait un peu dans l’urgence mais on a pu faire deux trois test quand-même..je me réjouis d’avoir son retour…
      Ah ouais ça serait drôle que vous vous croisiez là-bas.. prenez une photo ensemble pour le blog, ça serait sympa..
      Merci en tous cas et au plaisir d’avoir de tes nouvelles du coup…
      Très bonne continuation,
      Bien à toi

      • Je ne cours pas le MDS, je suis bénévole dans l’organisation 🙂
        C’est une course formidable, 9 années que j’encourage nos chers concurrents. Si l’occasion se présente on fera une photo pour ton blog.
        Merci Olivier pour tes post et vidéos, j’ai un vrai désir de transitionner vers l’alimentation vivante, j’ai encore beaucoup de chemin mais une graine à germé dans ma tête et elle se nourrit d’expérience que j’ai la joie de trouver sur internet dont la tienne.
        Merci

        • Ok d’accord… c’est super ce que tu fais, bravo car c’est grâce à des personnes comme toi que cette course est possible également.
          Te fais pas de soucis pour la transition, écoute ton corps et laisse faire les choses naturellement et tout se fera facilement et dans le plaisir des saveurs… il faut y aller peu à peu, une chose après l’autre..
          Merci beaucoup pour ton commentaire en tous cas et très bonne continuation,
          Au plaisir d’avoir de tes nouvelles,
          A bientôt

        • Hello Émilie, je découvre ton commentaire un peu tardivement ! quel dommage de ne pas avoir vu ton post avant la course nous aurions pu nous croiser sur place ! Ce sera pour la prochaine mais cette fois-ci au départ de la course et pas dans les jolies tentes blanches

  2. Coucou,
    D’après les combinaisons alimentaires, il ne faudrait pas mélanger les bananes et les kiwis. Est-ce la même chose lorsque c’est déshydrater ? MERCI

    • Hello, alors je n’y avais pas pensé mais maintenant que tu le dis je me rappelle l’avoir déjà lu… cela dit je sais pas si le fait de déshydrater change quelque chose à ce niveau mais en tout cas y’a pas eu de soucis pour la digestion…
      Merci pour le rappel.. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*