Comment faire pousser de l’herbe de blé

Découvrez dans cette vidéo comment faire pousser de l’herbe de blé facilement depuis chez vous.

Je vous montre étape par étape tout ce qu’il faut savoir depuis le trempage jusqu’à la coupe de l’herbe de blé.

Voici les différentes étapes pour faire germer du blé, le semer et le faire pousser.

 
Ces différentes étapes sont le trempage, la germination, ensuite le semage et puis la pousse.
 
Il faut compter entre dix et douze jours du moment où vous le trempez jusqu’au moment où vous allez pouvoir le récolter et puis presser votre jus d’herbe de blé.
 

Le trempage

 
Pour le trempage vous pouvez compter une demie tasse à thé de graines pour une barquette d’environ 25 x 15cm et qui donnera entre 100 et 150 grammes d’herbe une fois arrivée à maturité.
 
Il est possible de mettre le blé directement dans la terre mais l’idée de trempage et de faire la germination dans les bocaux est d’accélérer un peu le processus.
 
Pour deux barquettes bien garnies, remplissez bien votre tasse à thé de graines de blé et vous aurez la bonne quantité.
 
Mettez vos graines dans les bocaux puis ajoutez de l’eau tiède jusqu’à bien les recouvrir.
 
Vous verrez qu’une partie des graines restent à la surface.

Il faut remuer vos bocaux à la main ou avec une baguette pendant une trentaine de secondes environ et vous verrez que vos graines vont toutes tomber au fond.

 
Si il en reste en train de flotter c’est qu’il y a de grandes chances pour que ces graines soient pas bonnes du coup enlevez simplement les mauvaises, mais normalement tout devrait aller au fond.

L’idée c’est de faire en sorte que les graines s’imbibent comme il faut et de ce fait cela va accélérer le processus de germination.

 
Vous pouvez voir au dos de chaque paquet de graines que vous achetez d’une marque ou d’une autre qu’il est toujours marqué le temps de trempage et le temps de germination.
 

Par exemple pour le blé on peut voir: 12h de trempage et deux ou trois jours de germination.

Laissez simplement ensuite les graines dans l’eau pendant douze heures.

La germination

Une fois ces douze heures passées vous pouvez vider l’eau et bien rincer vos graines toujours à l’eau tiède.

Si vous avez une passoire mettez-les dedans puis rincez-les bien sous le robinet avant de remettre vos graines dans le bocal. 

Laissez-les s’égoutter quelques minutes puis ensuite posez simplement votre bocal à l’horizontal en essayant de disperser un peu les graines pour avoir quelque chose de régulier.

Si vous avez pas ce type de bocaux vous pouvez simplement couper une bouteille d’eau, carrée de préférence et pour le couvercle, une simple gaze, un bas ou un morceau de moustiquaire fera l’affaire et faîtes tenir l’ensemble avec un élastique.

Ensuite il vous suffit de les rincer toutes les douze heures environ, toujours à l’eau tiède, bien les égoutter et au bout de deux ou trois jours vous pourrez les semer.

Dès que vous voyez le germe et les deux petites radicelles qui commencent à pousser votre blé est prêt à être semé.

 

Semer le blé

Prenez votre barquette que vous avez remplie de terre et préalablement humidifiée puis étalez ensuite vos graines de façon à ce qu’il ne reste pas de terre visible.

Le blé aime être bien serré et de cette façon vous aurez ensuite une barquette bien dense et bien optimisée.

Evitez quand-même de trop superposer les graines pour éviter des risques de moisissure.

Arrosez un peu mais sans tremper la terre puis recouvrez votre barquette avec une seconde puis répétez l’opération si vous avez d’autres graines à semer.

Vous pouvez superposer les barquettes mais n’en mettez pas plus de quatre par tas, ça commence à être lourd pour celle d’en bas sinon.

Pour le coup la seule barquette qu’il me restait était mon tournesol mais ça va très bien aussi et comme ça vous pouvez en profiter… 🙂

Si vous voulez avoir assez de blé pour pouvoir vous faire votre jus d’herbe le matin et le soir, il va falloir lancer une petite production afin d’avoir le bon roulement.

Dans ce cas profitez-en pour faire tremper la quantité de graines nécessaire pour vos barquettes suivantes en comptant toujours une demie tasse à thé pour ce type de barquette.

A chaque fois que vous allez semer vos graines vous pouvez donc également en remettre à tremper des nouvelles. 

Prenez en compte qu’une fois votre herbe de blé coupée, vous pouvez la laisser repousser une seconde fois ce qui à un moment va vous laisser une bonne semaine de vacances tout en ayant votre jus d’herbe de blé quotidien.

La pousse de l’herbe de blé

Les deux premiers jours vous devez laisser les barquettes recouvertes les unes sur les autres afin de créer de l’obscurité pour les graines et également pour que les racines partent tout de suite dans la terre.

Il faut néanmoins les humidifier toutes les douze heures et vérifier que la terre ne soit pas trop mouillée ou trop sèche, c’est important afin que tout se déroule normalement.

Profitez-en pendant l’arrosage pour inverser les barquettes et mettre celle du bas au milieu, celle du milieu en haut et celle d’en haut en bas… 🙂

Au bout de deux jours normalement vous verrez des pousses de deux ou trois centimètres qui ne demandent qu’à se dresser et cela veut dire qu’il est temps de les découvrir.

Placez vos barquettes à un endroit où il y a une source de lumière mais ne les mettez pas au soleil directement. 

Vous verrez que même pas une heure après les pousses se sont déjà dressées et commencent à changer de couleur.

Vérifiez toujours l’humidité de la terre toutes les douze heures environ et regardez simplement votre herbe de blé pousser de jour en jour, si vous voyez une petite goutte d’eau au bout de votre herbe cela veut dire qu’elle a tout ce qu’il lui faut..:-)

Une bonne indication également est de regarder les racines, elles doivent être bien blanches et vous verrez qu’elles vont rapidement prendre tout l’espace disponible.

Continuez tous les jours de faire votre petite inspection et arrosez si nécessaire tout en observant les différentes étapes de croissance de votre herbe de blé.

Au bout d’une semaine à partir du jour de trempage, ce qui fait environ quatre ou cinq jours depuis qu’il a été semé, vous devriez avoir quelque chose qui ressemble plus ou moins à cette photo.

Au bout d’une semaine de croissance votre blé a atteint une bonne taille d’une quinzaine de centimètres plus ou moins et vous pouvez déjà le couper et faire votre jus mais vous pouvez le laisser pousser encore un peu. (ma main fait dix centimètres de large…) 🙂

Vous pouvez le laisser pousser jusqu’à vingt ou vingt cinq centimètres tant qu’il reste bien vert et en bonne santé mais au delà je vous conseille de le couper, si il commence à jaunir c’est aussi que la terre manque de nutriments.

Coupez et conserver l’herbe dans des sachets en plastique hermétique pendant une semaine au réfrigérateur mais le mieux est de la couper et de la presser bien fraîche, c’est de cette manière que vous en obtiendrez la meilleure qualité.

Comme je pars ce weekend, j’en profite pour prendre avec moi la quantité qu’il me faut. On dirait pas comme ça sur la photo mais il y a 250 grammes dans ce sachet, de quoi me faire cinq petits shots… 

Il va me falloir mon extracteur de jus mais comme je pars en voiture, je le prends avec moi cette fois… 😉 

N’oubliez pas qu’une fois votre herbe coupée vous pouvez la laisser repousser une seconde fois, elle sera pas aussi riche que la première mais reste néanmoins très bonne et ça vaut la peine d’en profiter.

Maintenant que vous savez comment bien vous en occuper il ne vous reste qu’à attendre une petite semaine depuis la coupe pour pouvoir de nouveau avoir de l’herbe et ainsi pouvoir continuer à faire vos jus.

Si vous avez un bon roulement, normalement vous devriez toujours avoir assez d’herbe de blé pour vos jus et ainsi vous faire une petite cure d’une semaine pour commencer, puis deux, trois, un mois et si cela vous plaît, peut-être vous en aurez tout le temps…

Pour ma part je commence depuis quelques jours une petite cure d’un mois avec un jus le matin et un jus le soir, on va voir si j’arrive à toujours en avoir assez… 😉

La coupe

Une fois que votre herbe de blé est prête et que vous voulez faire votre jus, prenez un couteau qui coupe bien et coupez simplement votre herbe bien à ras du plateau.

J’utilise un couteau en céramique pour tous mes fruits et légumes, si vous en prenez soin ça coupe vraiment super bien et comme c’est pas du métal c’est mieux pour le contact et l’oxydation.

Ensuite placez vos barquettes au même endroit qu’avant puis laisser-les repartir en seconde croissance en vérifiant toujours l’humidité de la terre.

Pour la préparation du jus d’herbe de blé, comptez environ cinquante grammes d’herbe, ce qui va vous donner un petit shot de trois à cinq centilitres.

Si vous voulez savoir comment faire votre jus d’herbe de blé, j’ai fais une vidéo où je vous montre étape par étape avec un extracteur de jus 

Cliquez simplement ici pour accéder à l’article et la vidéo.

Voilà maintenant que vous savez tout et que vous connaissez exactement toutes les étapes pour savoir comment faire pousser de l’herbe de blé et ainsi vous faire vos jus quotidiens, il ne reste plus qu’à mettre tout ça en pratique… 😉

Quant à moi je vous souhaite déjà un excellent weekend et vous dis à très très vite pour la suite…

Excellente soirée également ! 🙂

Olivier
Manger pour Changer  

Question du jour: Quel est votre objectif santé pour les prochains trois mois ?

27 Des réflexions sur “Comment faire pousser de l’herbe de blé

  1. Bonjour Olivier,

    Merci pour ta vidéo, que j’ai suivi pas à pas.
    C’est sympa de nous communiquer ton expérience.
    J’ai une question à te poser : à quel moment ou plutôt, combien de temps avant ou après un repas,le matin et le soir, puis-je consommer ce délicieux jus d’herbe de blé ?
    Par avance, merci pour ta réponse, bonne continuation et à bientôt.

    • Merci beaucoup c’est super sympa et ça fait vraiment plaisir.. 🙂
      Le matin, le mieux est de boire ton jus de blé à jeun et d’attendre entre 45mn et 1h30 avant de manger, comme ça il pourra bien faire son effet..
      Le soir personnellement j’arrête de manger deux heures avant d’aller me coucher et je bois le jus de blé juste avant d’aller au lit.
      Ce qui est important c’est de le consommer rapidement une fois que tu l’as pressé.. 🙂
      Très bonne continuation et au plaisir d’avoir de tes nouvelles.

  2. Bonjour, Est-ce que l’on peut congeler le jus de ble dans un contenant pour faire des glacons? et est-ce qu’il y aura les memes proprieties?

    Merci

    • Hello, je sais pas trop mais je dirai que non car le jus d’herbe de blé doit se boire très vite, on peut pas le conserver c’est vraiment pas stable et le temps de le congeler serait déjà trop long je pense mais j’ai jamais essayé par contre une fois j’ai congelé de l’herbe et quand j’ai voulu l’utiliser quelques jours après elle était vraiment bizarre, comme si elle avait perdu toute sa vivacité… du coup je l’ai jetée et je la bois toujours fraîche, soit je la coupe ou alors dans des sachets au frigo, une semaine à dix jours sans problèmes..
      Au plaisir..

      • Salut Olivier et Chantal,
        En 1ère année de naturopathie, les profs nous expliquent que les nutriments se conservent à la congélation. Seul les saveurs changent. Ne fait-on pas des bébés avec du sperme congelé ? Il y a donc toujours de la vie après congélation.

        Super claire ta vidéo Olivier ! Merci. Je m’empresse d’aller voir les autres, où peut-être expliques-tu quoi faire si tout ne se déroule pas comme prévu.

        Savoureuse soirée,
        Sophie

        • Salut Sophie,
          Je peux pas te répondre pour la congélation je suis pas au courant mais la question est intéressante.. le mieux je pense que c’est quand-même de manger des aliments frais comme de faire un bébé naturellement mais maintenant ça veut pas dire que c’est pas possible de faire autrement.. peut-être qu’on pourra se congeler d’ici quelques temps et attendre une centaine d’années avant de se décongeler pour voir les changements.. ;-)))
          Merci beaucoup pour la vidéo, je suis content qu’elle te plaise..
          Au plaisir d’avoir de tes nouvelles, je te souhaite une très bonne continuation ainsi qu’une très belle semaine,
          @ bientôt

          • Sophie, ne pas confondre entre la congélation par nos congélateur domestique et la crynogénie ! ! !

            La congélation des produits alimentaires utilisent plusieurs techniques. Parmi ces techniques on distingue les congélateurs à tunnels, les congélateurs à plaques et les systèmes de congélation directe (congélation cryogénique).

            Les congélateurs à tunnels utilisent l’air pulsé comme fluide frigorifique intermédiaire. Celui-ci est refroidi à travers l’évaporateur de la machine frigorifique, pulsée sur le produit par un ventilateur, puis recyclé pour être refroidi à nouveau. Ce système existe en continu et en discontinu. L’avantage des tunnels de congélation réside dans leur souplesse d’utilisation. Ils sont recommandés lorsqu’on est amené à congeler plusieurs types de produits, de forme et de taille différente.
            Dans le cas des congélateurs à plaques, le produit est refroidi au contact de la surface des plaques, à l’intérieur desquelles circule le fluide frigorifique. Ce type de congélateurs peut être à plaques horizontales ou verticales selon que les plaques sont disposées horizontalement (sous forme d’étagères) ou verticalement. Leur avantage réside dans leur efficience énergétique. Malheureusement, ils ne peuvent être utilisés que pour des produits de forme géométrique, avant ou après emballage, régulière. De plus, ils ne sont plus aptes pas au fonctionnement continu.
            La congélation cryogénique (ou directe) consiste à mettre le produit directement en contact avec une source de froid, par aspersion d’un liquide comme l’azote liquide ou le CO2 liquide qui s’évaporent au contact du produit. Dans ce cas, l’apport frigorifique est apporté par la chaleur latente d’évaporation du liquide en contact avec le produit (l’azote liquide s’évapore à -196 °C et le CO2 liquide s’évapore à -54 °C). Ce système de congélation a l’avantage d’être rapide et ne nécessitant pas une installation frigorifique proprement dite. Toutefois, il est assez coûteux et ne peut être donc utilisé que pour les produits alimentaires à haute valeur marchande.

  3. bonjour je vous remercier pour cette avantage de faire montré cette vidéo sa ma vraiment donné de espoir se matin ! jai un soucie de diarrhée tt les jours et des tremble intestin sa fait 16 ans et jai essayer tt les médicament et jai fait plein de billon ,et comme je soufre trop se matin et je suis coincer chez moi je recherche comment je vai soulager ma maladie,et je tombe sur YouTube une personne qui a le mémé cas que moi ! alors la solution il propose herbe du blé et psyllium blond !
    ma question a ce que jus de herbe de blé je vai le suivre a vie , pars que je pense il me raste que sa jai pas essayé

    merçi et bonne continuation monsieur que allah vous portage inchallah

    • bonjour, oui le jus de blé tu peux le boire aussi longtemps que tu veux mais il faut voir aussi dans l’alimentation, si tu as des soucis d’intestins c’est surement parce qu’il y a quelque chose qui te convient pas..
      As-tu déjà essayer les lavements ou une irrigation colonique ?

  4. Bonjour Olivier,
    Merci pour cette explication très complète que je cherchais depuis longtemps. Mais peux-tu me dire ce que tu mets comme terre dans tes barquettes. Et le fait que tes barquettes soient en plastique ne te dérange pas ? Et en aluminium ?
    Merci pour ton blog très instructif.
    Bonne journée

  5. Excellente vidéo. Très claire, très sympa ! Bravo et merci !

    On peut faire repousser combien de fois une même barquette ? Après x fois, tu jettes la terre et tu en remets de la nouvelle je suppose ? On peut utiliser du terreau ?
    Merci encore.

    • Merci beaucoup..c’est vraiment gentil ça fait carrément plaisir 😉
      Tu peux laisser repousser une deuxième fois mais il faut savoir que tu perds environ 50% des valeurs..
      pour ma part oui je change la terre après..
      j’utilise de la terre pour semis bio que j’achète déjà prête en magasin, de toute façon si ton herbe est bien verte et qu’elle pousse bien c’est qu’elle a tout ce qu’il faut..
      je te souhaite une très bonne continuation,
      au plaisir

  6. Bonjour,

    Très très intéressant.
    J’hésite à acheter un germoir automatique Easygren, qu’en penses-tu ?
    C’est un investissement, mais cela semble très bien, non ?
    Merci pour ce que tu fais.
    Carole

    • Hello Carole,
      Je suis pas trop pour les germoirs électriques mais c’est personnel du coup comme j’en ai jamais eu je peux pas trop te donner un avis constructif.. en fait j’adore m’occuper de mes graines et les voir pousser c’est un plaisir.
      Merci à toi également pour ton message c’est gentil de ta part et ça fait toujours plaisir..
      Très bonne continuation et bonnes germinations..
      @ bientôt

  7. Bonsoir je decouvre votre site et vous remercie de tout coeur pour vos merveilleux partages et vidéo je consomme des graines germées pour mes salades alphafa , tournesol etc mais je connaissais pas les pousses de Blé merci beaucoup .. elles se font qu’en jus ou on peux aussi les couper fraiche dans la salade ? car j’ai pas d’extracteur de jus belle soirée et bon Dimanche

    • Hello, merci beaucoup pour ton message ça fait vraiment plaisir c’est super gentil.. 😉
      Le blé se consomme uniquement en petits jus en pressant environ 50g d’herbe dans un extracteur de jus.
      Il ne faut pas manger les pousses car la fibre est beaucoup trop dure à digérer du coup évite de les mettre dans la salade.. ;))
      Au plaisir

  8. Vidéo toujours très intéressante. Pourrait-on utiliser ľherbe de blé en smouthie dans un nutri-bullet.
    Merci

  9. Bonjour,
    Ca fait un bout que je fais pousser mon herbe de blé selon la même méthode que la vôtre mais il s’accumule toujours de la moisissure à la surface de la terre. Pourtant je n’arrose pas excessivement la terre. Etes-vous en mesure de me dire quel est le problème ?

    • peut-être qu’il y a trop de blé.. il aime bien être serré mais il faut pas que les graines se superposent..
      ça m’est déjà arrivé et c’est clairement parce que j’en avais trop mis..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*