Comment faire une mayonnaise végétale à 100%

 

Dans cette vidéo je partage avec vous une petite recette vraiment facile et rapide à faire pour préparer votre propre mayonnaise végétale à déguster avec vos plats favoris.

Découvrez ci-dessous la retranscription de la vidéo en texte:

Une mayonnaise 100% végétale

Hello, comment vous allez ?

J’espère que vous allez tous super bien, on vient de passer les fêtes de Noël donc je vous souhaite à tous un joyeux Noël, de très belles fêtes de fin d’année et on y va avec cette petite recette rapide et facile comme d’habitude !

Donc je voulais en fait vous montrer une petite recette pour préparer une mayonnaise 100% végétale, qui s’accompagne très bien avec des petits dips de légumes (carottes, concombres, courgettes, des radis, enfin un petit peu tout ce que vous voulez), autrement vous pouvez très bien l’utiliser pour vos recettes.

Pour ça, on a besoin de 150g de noix de cajou, il faut les faire tremper au minimum 2 à 4h et si vous avez le temps, le mieux c’est quand même de les mettre à tremper le soir, comme ça le matin quand vous les récupérez, elles sont bien trempées.

Du coup ça va faire une mayonnaise qui sera plus onctueuse, plus crémeuse et encore meilleure !

Donc je mets les noix de cajou dans le récipient du blender, ensuite on va prendre deux cuillères à soupe de vinaigre (du vinaigre de cidre, ou peu importe le vinaigre que vous avez, moi je vais prendre du vinaigre d’Umébosis, c’est du vinaigre de prune).

Deux cuillères à soupe de jus de citron, une petite cuillère à thé de sel (ou autres produits salants, une alternative au sel, moi je vais prendre du sel de mer), je rajoute à peu près 6ml d’eau, et enfin je passe tout au mixeur…

Donc je vais mixer tout ça et on se retrouve tout de suite !

Voilà à quoi ça ressemble, donc maintenant je vais sortir tout ça et je vais la mettre dans un bocal ou dans un petit pot, je vais voir ce que j’ai !

Mettez-la donc simplement dans un bocal, dans un récipient ou ce que vous avez, ou si vous voulez la manger tout de suite, vous pouvez la mettre dans un bol aussi, il n’y a pas de souci !

Et voilà, j’ai eu un petit peu plus que la moitié du bocal.

Maintenant, il me reste plus qu’à mettre ça au frais parce que ce n’est pas pour tout de suite, c’est pour la fin d’après-midi et je vais découper des petites carottes, des concombres, des courgettes, des radis, en fait tout un tas de petites choses et puis ensuite il n’y aura plus qu’à faire trempette, voilà !

Donc cette petite recette de mayonnaise végétale est vraiment rapide et facile !

Ce n’est pas ma recette hein, c’est une recette que j’ai vu sur internet et je me suis dit: je vais la tester, ça a l’air pas mal, surtout pratique pour tout un tas de choses, et du coup voilà je l’ai fait, c’est très bon, c’est facile, c’est rapide et maintenant il n’y a plus qu’à…

Alors, voilà une petite recette sympa, rapide, pratique pour faire une petite mayonnaise 100% végétale, donc sans œufs, sans huile, c’est vraiment bon, sain et facile !

Comme d’habitude, si vous avez aimé cette petite vidéo, vous pouvez cliquer juste en dessous sur « J’aime », n’hésitez pas à la partager et en attendant il ne me reste plus qu’à vous souhaiter encore une fois de très bonnes fêtes de fin d’année, ne faites pas les fous, profitez bien et je vous dis à tout bientôt, ciao, ciao !

Olivier

Cette recette vous a plu et vous en voulez d’autres ? 
>>cliquez simplement ici 

6 Des réflexions sur “Comment faire une mayonnaise végétale à 100%

  1. Je découvre ta page grâce à Marion qui a publié un de tes articles à propos de la lactofermentation, tout ce que j’y vois est très intéressant et exposé avec simplicité et gentillesse.
    A propos de ta mayonnaise végétale que je pratique déjà, quand je mets du vinaigre d’Ume je n’ajoute pas de sel, je mets aussi parfois 1 càc de purée d’Ume, ça sale suffisamment.
    Merci et bonne route….
    Nicole

    • Hello Nicole,
      Je te remercie infiniment pour ton retour c’est vraiment gentil et ça me fait super plaisir.. 😉
      Merci pour le conseil j’y penserai la prochaine fois
      Très bonne continuation à toi
      @ bientôt 😉

  2. Bonjour Olivier, quelle belle découverte je viens de faire en voyageant dans ton univers de bonne santé! personnellement, je suis végétarienne depuis très longtemps. J’essaye de me discipliner un peu plus en ce qui concerne les produits tels que les fromages de brebis ou de chèvre, les œufs, qui sont source de souffrance pour ces amis…actuellement pour moi, passer à une alimentation végétalienne n’est pas aisé… alors Olivier que dire de passer du cuit au cru!!! Mais ce qui est bien c’est qu’il y a des recettes que je peux faire comme ta mayonnaise aux noix de cajou que je vais me faire une joie de découvrir!.. Je passe ton blog à une de mes ami qui habite en Grèce qui est depuis peu de temps entièrement passé à l’alimentation « crudivore » .Elle va être ravie Merci beaucoup pour ta belle générosité, ton sérieux, ta bonne humeur et l’amour avec bcp d’équanimité. Une salutation chaleureuse à bien vite pour un autre échange Gizell

    • Bonjour Gizell,
      Je te remercie du fond du coeur pour ton retour c’est vraiment gentil et ça me touche beaucoup.. merciiii.. ;))
      Pour ma part les changements se sont fait tous suite à des prises de conscience et l’envie d’être en accord avec ma façon de penser et mes émotions du coup je pense que c’est plus facile si ça se fait comme ça plutôt qu’en voulant se convaincre absolument que c’est mieux de manger cru pour tout un tas d’autres raisons..
      En tout cas de mon côté je n’ai eu aucun mal à éliminer tous les produits animaux de mon assiette car à chaque fois je revoie la souffrance et tout le mal que ça engendre à bien des niveaux..
      Pour le cru c’est vrai que au début je pensais pas forcément manger tout cru mais en faisant des tests je me suis senti tellement bien que du coup j’ai plus eu envie de revenir en arrière. Cela dit il m’est arrivé de manger deux ou trois fois des plats cuits de légumes(sans produits animaux bien sûr) et à chaque fois j’ai trouvé que c’était pas mauvais mais ça m’a fatigué plus qu’autre chose et en plus je me suis senti un peu lourd, en tout cas je savais exactement où en étais le repas dans mon organisme.. alors qu’à chaque fois que je me fais mes repas crus ça me donne une pêche d’enfer et je me sens léger comme un oiseau, je peux aller grimper droit derrière et tout va bien..
      Chacun doit aller à son rythme et faire en fonction de son ressenti et de ses émotions, il ne faut surtout pas brusquer les choses au risque d’être frustré et de ne pas y arriver.
      Merci beaucoup pour les recettes, j’essaie de faire des choses simples et pas trop longues à réaliser pour la majorité mais chaque fois que je refait une recette elle est différente, cette alimentation n’a pas de limites car c’est les émotions et les envies du moment qui parlent et une fois l’instinct revenu, le corps sait exactement ce dont il a besoin et quand il en a besoin.. 😉
      Merci aussi pour le partage, j’espère que le blog plaira à ton amie..
      Je te souhaite beaucoup de plaisir et une très bonne continuation, mes meilleures salutations, beaucoup de joie, plein de bonheur et encore mille fois merci pour ton message..
      @ tout bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*