Comment faire du chou lacto fermenté

Dans cet article je partage avec vous une façon de préparer du chou lacto-fermenté vraiment bénéfique pour votre organisme.

Les aliments lacto fermentés

Tous les aliments lacto-fermentés sont transformés en substances rapidement assimilables et c’est pour cette raison entre autre qu’ils sont plus digestes.

En amenant les enzymes nécessaires, ils vont faciliter la digestion et sont mieux acceptés par les enfants ou les personnes affaiblies.

La fermentation va aussi réduire et détruire certaines substances indésirables comme l’acide phytique des céréales et des légumineuses.

Avec de nombreuses propriétés médicinales telle la tuberculose, le scorbut, la fièvre ou la dysenterie, ils peuvent également soigner les troubles intestinaux en agissant comme des antibiotiques naturels..

Ils ont une saveur un peu acidulée qui peut paraître un peu étrange la première fois que vous en mangez mais pour ma part je trouve le goût vraiment agréable.

On peut faire des aliments lacto fermentés avec du tamari, de l’umesu, du miso, etc… ou simplement avec du sel, mais prenez du bon sel..

L’avantage des aliments lacto fermentés c’est aussi que vous n’avez pas besoin de frigo pour les conserver, de toute façon si à un moment ou à un autre ils ne sont plus bons, ne vous inquiétez pas car en ouvrant le bocal vous le sentirez tout de suite.

Vous pouvez en manger régulièrement mais prenez des petites quantités que vous pouvez accompagner avec vos salades par exemple.

Voici la recette pour faire du chou lacto-fermenté 

Prenez un gros chou blanc ou rouge que vous découpez en fines lamelles ou alors si vous avez une mandoline c’est l’idéal.

Ensuite mettez-le dans un grand saladier.

Sur la photo vous voyez ma dernière petite trouvaille bien pratique pour faire des aliments lacto fermentés.

Il y a un couvercle avec une vis et un ressort afin de mettre la pression qu’il faut pour que l’air soit évacué et les aliments bien immergés.

Pour remplacer cet appareil vous pouvez simplement prendre deux saladiers qui s’emboîtent l’un avec l’autre et comme ça vous pourrez recouvrir le chou simplement en y ajoutant un poids dessus comme une bouteille ou deux par exemple.. 🙂

Ajoutez simplement un peu tamari ou tout autre liquide pour saler, le jus doit avoir un goût bien salé quand vous le goûtez.

Recouvrez entièrement le chou avec de l’eau puis posez l’autre saladier par dessus afin de faire aller le chou sous l’eau.

J’ai oublié de le faire cette fois-ci mais pour éviter les petits morceaux qui flottent vous pouvez garder trois ou quatre feuilles entières pour le recouvrir avant de poser le deuxième saladier.

Surtout qu’avec ces feuilles vous pouvez très bien faire des petits rouleaux de pâté de cajou ou d’autres recettes mais en tout cas pas les jeter.. 😉

Vous pouvez aussi mettre deux ou trois morceaux de gingembre pour donner un petit goût en plus.. 🙂

Une fois que vous avez posé le saladier par dessus avec le poids, vous pouvez simplement le laisser dans un endroit à température ambiante pendant deux à quatre jours en vérifiant que tout se passe bien mais sans mélanger.

Normalement la quantité d’eau devrait augmenter car la lacto-fermentation est anaérobique.

Après ces quelques jours vous pouvez enlever le saladier avec le poids en dessus et bien mélanger le chou avec le liquide pour bien en mettre partout.

Il vous suffit ensuite de remplir un bocal avec le chou en prenant soin de bien le remplir avec le jus.

En le fermant avec le couvercle, la fermentation va stopper et pour le garder plus longtemps vous pouvez le mettre au frigo.

Le jus qui reste en trop peut servir pour faire des sauces mais vous pouvez aussi très bien l’utiliser pour faire mariner d’autres légumes, ça marche super bien.. 🙂

Récupérez-le en le filtrant et mettez-le dans une bouteille en verre en attendant de savoir ce que vous allez en faire si vous ne savez pas encore..

Voilà comment faire du chou lacto fermenté mais c’est pareil aussi pour faire pratiquement tous les aliments lacto fermentés, le principe est simple.

On fait tremper dans un liquide salé et on recouvre avec un poids puis on attend… 😉

Et voilà, c’est prêt, elle est pas belle la vie ? ;-))

J’espère que cette recette vous plaira et que vous allez faire vos petites expériences pour faire vos aliments lacto fermentés…

Vous m’en direz des nouvelles, c’est super bon avec des crackers et la salade si jamais ! 🙂

Je vous souhaite une magnifique semaine pleine santé et de bonheur, pour ma part je suis dans les Landes depuis hier et j’ai deux semaines de surf devant moi… 

J’espère que les vagues seront bonnes !!

Je ferai quelques vidéos que je publierai à mon retour, promis.. 😉

Rappelez-vous de vivre avec Passion !! ;-))

A très vite,

Olivier

Vous avez aimé cet article ? Alors je suis certain que vous allez aimer également celui-là
>>cliquez simplement ici pour le découvrir !

 

4 Des réflexions sur “Comment faire du chou lacto fermenté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*